Rechercher

Rouler en Vélo Vintage pour quoi faire?


Certains me demandent parfois quel intérêt j’ai à utiliser, pour mes longues chevauchées, une randonneuse vieille de 50 ans et pesant 14 kilos à vide.

Question certes pertinente, tant ses attributs semblent antinomiques avec les critères de performance actuels.


La mondialisation aidant, Il est pourtant aujourd’hui très simple d’acquérir un vélo et son équipement pour un budget restreint.

Mais la réponse ne se situe pas dans les chiffres, elle est plutôt philosophique et avant tout esthétique.

Il n’y a pour moi pas de meilleure sensation que d’être dans l’instant au milieu d’un paysage mouvant. Tableau éphémère que l’on offre à sa conscience et dont l’on est figurant.

Avec la nature comme scène, le cycliste a le privilège de pouvoir s’offrir l’épique pour pas un rond, le tout avec seulement un peu d’imagination.

C’est là qu’arrive la question. Quelle histoire vais-je me raconter autour de tous ces kilomètres avalés?

Certains diront que l’aspect sportif est primordial.

Important certes, mais pas suffisant.

J’adore la course et c’est une belle histoire, mais reconnaissons que la seule fin correcte se nomme podium.

Excluant par la même 99,9% des cyclistes qui ne verront jamais la couleur des trois marches de bois.

Et pourtant bon nombre de pratiquants utilise aujourd’hui le matériel et les codes de performance, d’un jeu qui à toujours grand besoin de figurants.

« A quoi bon avoir l’air d’un chevaliers, si dans le film vous jouez le palefreniers »


Pourquoi finalement ne pas quitter le plateau pour être le premier et le meilleur des palefreniers chevalier?


C’est ce qu’une approche romantico-esthétique du cyclisme permet.

Les kilomètres parcourus et la vitesse moyenne ne seront que la taille du cadre, d’un tableau dont vous êtes le héros.

La couleur, le style et la composition peuvent varier mais jamais le sujet.


Imaginez, un matin frais, une route forestière sinueuse au macadam parfait, le travelling est sur vous, vous êtes un voyageur, vous roulez à belle vitesse, le coup de pédales est parfait. Action!!


Vous voilà désormais dans la grande histoire des randonneurs au long cours

Nombreux sont ceux qui vous ont précédé, mais aujourd’hui sous votre casque votre imagination vous l’assure, c’est vous le cycliste le plus rapide du coin.

Maintenant que votre égo est rassasié vous pouvez jeter un œil dans le rétro.

Il y a là vos prédécesseurs, coureurs et randonneurs du passé forment un peloton curieux et bigarré mais partagent un même point commun:


L’élégance


Eux aussi furent jadis le point central de l’œuvre, mais sont aujourd’hui l’épique arrière plan du tableau mental de vos chevauchées fantastiques.

Vous avez devant vous quelques années pour peaufiner la trace et le style que vous laisserez dans la grande histoire du cyclisme au long cours.

Grimper des sommets, visiter des forêts,

Rouler près des côtes, flâner au cœur des bocages...

Tout ces décors sont à vous.

Le temps d’un instant.


Profitez-en.


Gabriel Refait

677 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout